consommation et déchets

Nés en 2001, les Juniors du développement durable se sont développés autour des compétences historiques de la Métropole - l'eau, les déchets, les déplacements - et enrichis, au fil des ans, d'approches philosophiques et artistiques. Mais nous avons fait le choix, depuis 2015, de recentrer l’offre sur les finalités du développement durable. Notre but ? Faciliter la mise en oeuvre d'une démarche de projet qui confronte les élèves à une situation-problème et leur permette de prendre conscience de ses innombrables implications et de sa complexité.

Nés en 2001, les Juniors du développement durable se sont développés autour des compétences historiques de la Métropole – l'eau, les déchets, les déplacements – et enrichis, au fil des ans, d'approches philosophiques et artistiques. Mais nous avons fait le choix, cette année, d'offrir un dispositif à la fois simplifié (nous passons de 7 parcours à 5) et recentré sur les finalités du développement durable. Notre but ?

Vous voulez réaliser une action d’EDD

Quel type d’action pouvez vous mener dans le cadre de ce dispositif ?

Vous pouvez travailler sur :

Le parcours 1 : L’eau

Le parcours 2 : La biodiversité

Le parcours 3 : Les énergies et les déplacements

Le parcours 4 : La consommation et les déchets

Nouveauté : Action spécifique sur le tri

Le parcours 5 : Les Juniors solidaires : Le développement durable par l’approche de la solidarité

La valorisation des déchets n'est pas qu'affaire économique ou technique ! Un regard critique sur la consommation de nos sociétés à été porté par différents courants de créateurs qui en ont fait un véritable enjeu esthétique.

L'approche plastique peut permettre aux enfants d'aborder ce thème et d'y porter un regard actif et pertinent.

A travers 5 situations, abordez avec vos élèves (cycles 1, 2 et 3) cette question de la valorisation des déchets.

Un produit jeté à la poubelle n'est pas simplement un objet qui va être dégradé. Il faut prendre en compte que cet objet a été obtenu à partir de matières premières puisées dans la nature et a été transformé et transporté grâce à de l'énergie.

Motivation à conduire le projet :

Il s'agit de faire comprendre à l'élève qu'il est un consommateur (d'eau, de nourriture, d'objets) et que tout ce qu'il a consommé ne disparaît pas une
fois utilisé (eau et nourriture : toilettes/évier/poubelle et objets : gardés/jetés).
Alors où se retrouve tout ce qui a été jeté et qu'en fait-on ? (gestion des eaux usées et des déchets)
Enfin, comment faire pour produire, individuellement, moins de déchets ? Et pour que mes déchets coûtent moins cher à la collectivité ?

Motivation à conduire le projet :

Fédérer l’équipe pédagogique autour d’un même projet permettant aux élèves d’aujourd’hui de devenir des éco-citoyens de demain.

Notre motivation à engager ce projet découle d’un état des lieux adapté à notre école et surtout aux enfants qui s’y trouvent. Ces jeunes sont des
préadolescents voire des adolescents qui seront les citoyens de demain. Ils se préoccupent peu des problèmes liés à l’environnement et ont de ce fait
très peu de connaissances sur le sujet.

Pages

ceci est un site de Bordeaux Métropole