juniors créateurs

Nés en 2001, les Juniors du développement durable se sont développés autour des compétences historiques de la Métropole - l'eau, les déchets, les déplacements - et enrichis, au fil des ans, d'approches philosophiques et artistiques. Mais nous avons fait le choix, depuis 2015, de recentrer l’offre sur les finalités du développement durable. Notre but ? Faciliter la mise en oeuvre d'une démarche de projet qui confronte les élèves à une situation-problème et leur permette de prendre conscience de ses innombrables implications et de sa complexité.

Nés en 2001, les Juniors du développement durable se sont développés autour des compétences historiques de la Métropole – l'eau, les déchets, les déplacements – et enrichis, au fil des ans, d'approches philosophiques et artistiques. Mais nous avons fait le choix, cette année, d'offrir un dispositif à la fois simplifié (nous passons de 7 parcours à 5) et recentré sur les finalités du développement durable. Notre but ?

Vous voulez réaliser une action d’EDD

Quel type d’action pouvez vous mener dans le cadre de ce dispositif ?

Vous pouvez travailler sur :

Le parcours 1 : L’eau

Le parcours 2 : La biodiversité

Le parcours 3 : Les énergies et les déplacements

Le parcours 4 : La consommation et les déchets

Nouveauté : Action spécifique sur le tri

Le parcours 5 : Les Juniors solidaires : Le développement durable par l’approche de la solidarité

La valorisation des déchets n'est pas qu'affaire économique ou technique ! Un regard critique sur la consommation de nos sociétés à été porté par différents courants de créateurs qui en ont fait un véritable enjeu esthétique.

L'approche plastique peut permettre aux enfants d'aborder ce thème et d'y porter un regard actif et pertinent.

A travers 5 situations, abordez avec vos élèves (cycles 1, 2 et 3) cette question de la valorisation des déchets.

Motivation du projet :

Un des axes de de notre projet d'école s'articule autour de notre jardin d'école. Il nous permet de travailler essentiellement autour d'axes scientifiques et langagiers.
Tout en conservant ces objectifs indispensables, nous souhaiterions y inclure une « dimension artistique », soutenue par un artiste plasticien.
De plus, nous échangeons sur la faune et la flore et son évolution au cours des saisons avec nos partenaires européens.

Fédérer l’équipe pédagogique autour d’un même projet permettant aux élèves d’aujourd’hui de devenir des éco-citoyens de demain.

Notre école se trouve dans le quartier du Grand Parc, environnement très urbain.

Nos élèves présentent des difficultés importantes tant au niveau du langage (syntaxe, lexique pauvre) qu’au niveau du repérage spatio-temporel.
Partant de ce constat, le travail autour des saisons nous semble très adapté car très observable, mesurable, manipulable. Le cycle des saisons étant un
support d’apprentissage depuis la petite section, cela permettra à nos élèves, plus âgés, de s’inscrire pleinement dans le projet.

Cette fiche conçue autour du texte de Mike Kenny Le jardinier, a été conçue pour vous permettre de mener en classe divers types de séances :

1) Cheminer au coeur du texte

2) Mise en espace / scénographie

3) Mise en voix / mise en corps

4) Mise en réseau

Retrouver le guide des actions proposées dans le cadre du dispositif Les Juniors du DD.

Vous voulez travailler sur

> Le parcours 1 : L’eau

Il s’agit de sensibiliser les élèves à établir une réelle distinction entre la réflexion scientifique sur notre environnement, son évolution et sa
protection ; et la démarche créatrice à travers la production plastique d’un jardin japonais, et une pièce de théâtre ( sur le thème du jardin et des 4 éléments, thème propre à notre école cette année).
Le projet favorise le travail coopératif et d’échange au sein d’un groupe de même âge, mais aussi entre des élèves d’âges différents.( cycle 3 et C.P.)

Pages

ceci est un site de Bordeaux Métropole